Parrainer le projet scolaire de la ville San Juan De Apostol, Pérou

Grâce à ce projet, vous soutenez un grand nombre d’enfants !

Desayuno (29)

San Juan Apostol est un projet scolaire situé dans le quartier pauvre de Villa Cerillos à Arequipa au Pérou. L’école a pour objectif premier de fournir aux enfants une éducation solide afin de leur permettre d’améliorer leur potentiel et de rencontrer les meilleures opportunités de travail futures. Dans un même temps, ces derniers bénéficient d’un petit-déjeuner sain et complet chaque jour. C’est un endroit confortable, rempli de joie où les enfants viennent se divertir avec plaisir.

Grâce à votre contribution de parrainage vous permettez l’expansion et le développement de l’École de San Juan Apostol et donnez aux enfants un accès à une meilleure éducation. De plus vous leur permettez de bénéficier de soins médicaux réguliers, d’un petit déjeuner sain au quotidien ou même encore de voyages qui resteront à jamais gravés dans leur mémoire.

Merci de votre soutien !

Histoire et situation du Pérou et d’Arequipa

La crise économique et la violence terroriste des années 80-90 au Pérou ont entrainé un mouvement de migration sociales des campagnes vers les villes. De cela sont nés les « peuples jeunes »

Les paysans qui ont migrés vers les villes ont développés un mode de vie beaucoup plus sédentaire tout en gardant un régime alimentaire riche en hydrates de carbone (pommes de terre, pâtes etc.) causant aujourd’hui de graves problèmes de malnutrition.

Au Pérou plus de 18% des enfants de 5 ans souffrent de sous-alimentation dû, entre autre, à un manque d’accès aux aliments, de mauvaises habitudes et un manque d’éducation alimentaires. Environ 11 millions de personnes (38%) ne peuvent combler leur apport journalier en calorie (soit 2100 Kcal / jour).

Dans les années 1990 deux programmes d’aide ayant pour objectif d’enrayer la sous-alimentation et la malnutrition dans les zones concernées, ont vu le jour : « Vaso de Leche » (Verre de lait) et « Qaliwarma ».Ces deux programmes gouvernementaux font preuve de bonnes intentions, mais malheureusement l’inefficience politique et la corruption limite fortement leur intervention encore aujourd’hui.

Finalement, nous nous accorderons à dire que la pauvreté générale empêche les familles d’accéder à un régime alimentaire équilibré, occasionnant dans le même temps, une diminution du rendement scolaire. Le niveau de concentration des enfants sous-alimenter ou souffrant de malnutrition est beaucoup plus faible, affectant leur niveau scolaire et leurs opportunités futures pour entrer sur le marché du travail.

Description de la zone périphérique, Villa Cerrillos

La zone de Villa Cerrillos est une des plus pauvres d’Arequipa et souffre d’un service de transport et d’illumination publique très sporadique. L’école offre une éducation aux enfants des familles vulnérables (en situation de pauvreté ou d’extrême pauvreté) depuis le préscolaire jusqu’au secondaire. La mauvaise situation économique est fortement liée au problème de migration interne du pays.

Le faible niveau d’éducation des parents est, dans bien des cas, une barrière importante  à l’amélioration de leur situation financière et de leur condition de vie. De plus, la zone est quasiment dépourvue de vie commerciale et les infrastructures font fortement défaut aux  alentours de l’école.

Les services publics sont également peu développés et ce n’est que très récemment que la zone a eu accès à l’eau courante. Auparavant les communautés s’approvisionnaient grâce à des tanks d’eau. L’accès à l’électricité est également très limité. Encore aujourd’hui certaines routes qui mènent à l’école ne sont pas goudronnées, ce sont des chemins de terre qui conduisent jusque-là. Les médecins les plus proches se situent à 5 km de Villa Cerillos et sont très difficile d’accès. Aucun service policier ou similaire n’est présent pour assurer la sécurité des citoyens

Le manque d’opportunité en terme d´éducation est le problème principal de cette zone. Sa source prend racine dans la forte migration des populations rurales venant en ville avec un niveau d’éducation plus faible. De plus le gouvernement local et régional ne priorise absolument pas la gestion du système éducatif affectant principalement les plus jeunes qui ont migrés des campagnes

La mission de l’École San Juan Apostol est de renforcer et d’améliorer les infrastructures actuelles afin d’offrir aux élèves un cadre éducatif couvrant les aspects psychologiques, physiques et académiques dont ils ont besoin.

Objectifs

  1. Objectif principal direct : que les enfants puissent accéder à une éducation de qualité dans des conditions descentes.
  2. Que les professeurs bénéficient d’infrastructures adéquates pour enseigner et fournir une éducation optimale.
  3. Que les parents des enfants ouvrent leurs horizons à travers leurs enfants et participent à l’amélioration de l’éducation.
  4. Objectif indirect : Offrir une éducation de meilleure qualité aux habitants de Villa Cerrillos et aux communautés environnantes afin qu’ils puissent améliorer leurs condition de vie.

Villa Cerrillos comprend 3700 habitants ; 15 000 avec les communautés alentours. Le projet de l’École San Juan Apostol a donc une portée d’environ 18 700 résidents.

Réalité scolaire et quotidienne de l’École San Juan Apostol

Le projet vu le jour car la zone de Villa Cerrillos ne possédait pas d’école et les enfants devaient aller étudier dans une zone éloignée et dangereuse. Le 15 Avril 2002, le rêve devient réalité et l’École San Juan Apostol ouvre ses portes avec, pour commencer,  la location de deux salles de classe.

L’initiative surgit de l’église locale “Solidaridad en Marcha” (Solidarité en Marche) d’une part et des partenaires du projet de Visocial d’autre part. L´école commença avec 45 élèves et 2 professeurs.

Le projet n’a cessé de croître dans les années qui suivirent grâce au soutien de  Visocial et d’autres organisations. L’infrastructure s’est développée et de nouvelles salles de classe furent construites.

Aujourd’hui l’école compte environ 670 élèves ainsi qu’une aire de jeux et de sport. En moyenne une classe se compose de 25-30 élèves. Le préscolaire compte environ 110 élèves (de 4-5 ans), l’école primaire 340 élèves de 6 à 12 ans et l’école secondaire 200 élèves de 13 à 17 ans.

Le rôle de Visocial

Visocial vit le jour en 2005 par le biais du tour opérateur, de tourisme responsable, Viventura.

Viventura à tout d’abord chercher des projets sociaux situés sur les routes qu’il offrait à ces touristes du moment. La ville d’Arequipa se trouvait sur l’un de ses circuits touristiques et après plusieurs analyses et investigation, le projet « Escuela de Arequipa » (Ecole d’Arequipa) avec l’Ecole de San Juan Apostol, voit le jour  en collaboration avec les partenaires du projet Solidaridad en Marcha (SEM).

Aujourd’hui Viventura continue d’appuyer le projet « Escuela de Arequipa » (Ecole d’Arequipa) à travers l’organisation indépendante Visocial. Les groupes de touristes du tour operateur visitent régulièrement les projets de la fondation.

Pour chaque voyage vendu, 30 Euros sont directement reversés à la fondation Visocial. Une partie couvre les couts d’administration et le reste est redistribué aux diverses projets. De plus, la fondation reçoit des donations des différents parrains ou donateurs

Le budget annuel apporté par Visocial au projet « Escuela de Arequipa » (Ecole d’Arequipa) est de 20.000 Euros. Il se repartie entre le déjeuner scolaire, le salaire de l’infirmière et tous les médicaments nécessaires. Parfois une partie du budget peut servir à couvrir des frais d’équipements sportif, artistiques  ou de rénovation diverse.

Pourquoi le déjeuner scolaire pour les enfants est si important ?

Avant l’implantation du déjeuner scolaire, 70% des enfants de l’école étaient sous-alimentés. Le faible niveau d’éducation des parents en termes nutritionnelles, ne permet pas de d’offrir à leurs enfants une alimentation équilibrée. La bas alimentaire est généralement faite de pomme de terre pour des raison culturelles. Les enfants mangent très peu de viande, de poisson, de fruits ou bien encore de quinoa.

Les déjeuners scolaires équilibres offerts aux enfants sont élaborés de manière à ce qu’ils contiennent suffisamment de vitamines et de fibres, leur assurant ainsi au moins un aliment riche en vitamine par jour. Bien que le gouvernement fournisse certains aliments ils sont bien souvent en faible quantité et ne constitue pas un déjeuner riche en vitamine. Les enfants sont pesés en début et en fin d’année scolaire permettent d’établir une comparaison directe. À travers des déjeuners scolaires, la situation alimentaire s’est très nettement améliorée, stimulant également la conscience des parents sur le sujet grâce aux diverses formations données par l’infirmière scolaire.

Comment obtenir plus d’informations sur le projet ?

Chez Visocial le contact personnel entre les parrains et le projet est primordial. C’est pour cela que ces derniers sont régulièrement informés des avancées des projets via un bulletin de nouvelle. De plus chaque année, les parrains ont le plaisir de recevoir un objet réalisé et provenant du projet lui-même.

Vous pouvez en tout temps visiter notre page internet : www.visocial.org et aimer notre page Facebook (visocial).

Le projet aime recevoir de vos nouvelles !

Les enfants et les bénéficiaires des parrainages sont toujours heureux de recevoir des nouvelles de l’étranger. C’est pourquoi Visocial encourage les échanges de photos personnelles, de votre famille, de votre maison ou bien encore de vos vacances.

Si vous souhaitez envoyer des photos ou autres dans le  futur, merci de vous mettre en contact avec :

Zaida Huamani

Cooperativa Lambramani A-7

J.L.Bustamante y Rivero

Arequipa – Peru

Est ce possible de visiter le projet ?

 

Vous êtes toujours le bienvenu pour visiter le projet ! Si vous vous trouvez au Pérou, contactez nous et il nous fera plaisir de vous organiser une visite.

Une visite au projet de l’École San Juan de Apostol

Vous souhaitez être informé du programme de parrainage d’initiative ViSocial pour faire partie des premiers parrains et marraines ? Envoyez-nous dès maintenant un e-mail à [email protected], objet  : “Parrainer une initiative”.

Dès que nous aurons reçu votre première contribution en tant que parrain ou marraine, notre équipe vous tiendra ensuite informé de l’évolution de l’initiative que vous avez choisi de parrainer.

Par ailleurs, vous pouvez suivre toutes les actualités ViSocial sur notre page internet.

 

Leave a Comment