“ÊTRE NÉ QUELQUE PART ….” Posted 25.05.2016 by ViSocial

0


3Le projet Luz de Esperanza (Lueur d’Espoir), situé dans la ville de El Alto en Bolivie, à vue le jour en 2000 et est soutenue par Visocial depuis 2006.

Il permet à des enfants de la rue de pouvoir trouver un foyer et un soutien psychologique afin de reprendre confiance en eux et sortir du cycle infernal de la drogue et de l’alcool.

Avec l’aide de l’église, les enfants de la rue, ont construit une maison de 54 m² sur un terrain de 5 hectares de superficie en périphérie de El Alto. Ces enfants et ces jeunes parlaient alors du problème suivant : « Pour nous, les enfants qui vivons dans la rue, un projet qui n’est ouvert que de 9h à 17h ne sert à rien, il nous faut quelque chose qui soit ouvert 24h/24h et 7 jours/7. » C’est pour cette raison qu’ils ont décidé de continuer à développer leur propre projet.

Aujourd’hui, le foyer comprend divers serres de plantations, des étables, des ateliers de coutures, menuiserie, poterie et métallurgie.

10

L’objectif du projet est d’aider les enfants à trouver (ou retrouver) une auto estime et à cicatriser leurs blessures de vie par le biais de la parole.

La thérapie individuelle qu’ils reçoivent leur permet de parler de leur histoire afin de pouvoir l’accepter et commencer à avancer sur le chemin du pardon et de la guérison.

9

Des thérapies occupationnelles individuelles ou collectives sont également dispensées au sein du foyer. À travers des ateliers d’agronomie, de poterie, de couture, de métallurgie ou bien encore de musique ou de dessin, les enfants apprennent à découvrir et valoriser leurs talents, à réveiller leurs émotions et leurs sentiments afin de pouvoir se sentir responsables et acteurs de leur propre vie, faire la paix avec leur passé et rencontrer d’autres opportunités.

Le projet leur permet de retrouver une motivation, leur réapprend à rêver, à penser à un avenir et à développer un projet de vie.

“Les rêves, les désirs, les espoirs sont les étoiles de nos vies”

Aujourd’hui, Luz de Esperanza, considère que grâce au foyer 30 % des enfants arrivent à changer leur vie de manière significative, 30% circulent entre le foyer et la rue. Pour les 40% restant, cela reste difficile et bien souvent ils retournent dans la rue et décèdent.

Leurs histoires sont fortes et émouvantes, dans la rue dès leur plus jeune âge, ils sont aux prises avec la drogue et l’alcool, le vol et la violence. Ici au foyer ils trouvent une famille, du soutien, de l’entraide, de l’écoute.


IMG_15824

Vous aussi vous pouvez soutenir le projet et appuyer ses enfants à retrouver une lueur d’espoir. Vous pouvez offrir un soutien financier en faisant un don, ou un peu de votre temps en devenant bénévole Visocial.

La vie choisi l’endroit de notre naissance, nous en choisissons le chemin.

Pour plus d’information sur le projet et la fondation visocial : www.visocial.org

Suivez nous également sur facebook : visocial 

Leave a Comment